Vie étudiante

Aides pour les alternants

L’aide MOBILI-JEUNE

L’AIDE MOBILI-JEUNE® est une subvention permettant de prendre en charge une partie du loyer, entre 10 € et 100 € maximum, chaque mois et pendant un an. Elle s’adresse aux jeunes de moins de 30 ans, en formation en alternance (sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) au sein d’une entreprise du secteur privé non agricole.

Mon Job, mon Logement
Cette subvention de 1000 € a été mise en place pour accompagner les salariés dans leur installation logement pour donner suite à une prise de fonction ou un déménagement pour se rapprocher de leur lieu de travail.

L’avance LOCA-PASS
Emménager génère des coûts liés au déménagement, à l’installation ou encore à l’équipement du logement. Action Logement propose de vous avancer le versement de votre dépôt de garantie, somme généralement exigée au moment de la signature du bail.

La prime d’activité
La prime d’activité est un dispositif en vigueur depuis janvier 2016. Les étudiants salariés, les stagiaires et les apprentis peuvent au même titre que les autres faire valoir leurs droits à la prime d’activité. La demande s’effectue sur le site de la CAF ou de la MSA. Mais quelles sont les conditions d’attribution, le montant ? Mes Allocs vous explique !

Aide au financement du permis de conduire B
Depuis le 1er janvier 2019, les apprentis majeurs peuvent bénéficier d’une aide d’État pour financer leur permis de conduire B. Il s’agit d’une aide forfaitaire d’un montant de 500 euros, quel que soit le montant des frais engagés par l’apprenti.

Les aides au logement de la CAF (APL, ALS, ALF)
Depuis janvier 2021, les aides au logement sont calculées avec les ressources des 12 derniers mois. La Caf tient compte de votre profil, vérifiez bien qu’il est à jour dans votre Espace Mon Compte.

#1jeune1solution
Une initiative du Gouvernement pour accompagner, former et faciliter l’entrée dans la vie professionnelle de tous les jeunes, sur tous les territoires.

Accéder aux aides selon votre profil, votre logement, vos projets avec un simulateur.

Culture, loisirs, citoyenneté

En cours de mise à jour.

Santé

Dès le début de la formation, le CFA informe des règles applicables en matière de santé de sécurité en milieu professionnel.

 

Règles de santé et sécurité

Les règles de santé et sécurité du CFA sont mentionnées dans le règlement intérieur (Cf. Annexe règlement intérieur). En entreprise, ces règles sont propres à son fonctionnement et sont mentionnées dans le règlement intérieur de cette dernière. Le non-respect de ces règles applicables peut faire l’objet de sanctions ou poursuites.

 

Adhésion à une couverture complémentaire santé collective

Depuis le 1er janvier 2016, tout employeur a l’obligation de proposer une couverture complémentaire santé collective à ses salariés (sauf exceptions). L’employeur doit prendre en charge, a minima, la moitié des cotisations dues au titre de cette couverture.

L’employeur doit faire bénéficier tous ses salariés, quelle que soit leur ancienneté dans l’entreprise, d’un régime de remboursement complémentaire des frais de santé. L’employeur doit transmettre un bulletin d’adhésion au salarié qui n’a aucune démarche à réaliser. Il reçoit ensuite une attestation d’affiliation à la complémentaire santé.

 

Visite d’information et de prévention (VIP)

L’entreprise doit également inscrire l’apprenti à la visite de prévention et d’information.

Elle est réalisée dans un délai maximum de 3 mois à partir de l’embauche (ou avant l’embauche pour les mineurs et les travailleurs de nuit). La VIP peut être effectuée par le médecin du travail ou par un professionnel de santé au travail. Elle a notamment pour objet d’interroger le salarié sur son état de santé. La visite est renouvelée dans un délai maximum de 5 ans.

En entreprise et au CFA, l’apprenti ayant un statut de salarié d’entreprise, peut :

+ Alerter et informer son encadrement et les instances représentatives du personnel en cas de problème relatif à la santé et à la sécurité ;

+ Participer à l’amélioration de l’ensemble des procédures et des actions mises en œuvre ;

+ Suivre les formations proposées et demande des formations complémentaires.

 

Obligations

Les instructions de l’employeur précisent, en particulier lorsque la nature des risques le justifie, les conditions d’utilisation des équipements de travail, les moyens de protection, les substances et préparations dangereuses. Elles sont adaptées à la nature des tâches à accomplir (art. L. 4122-1 du Code du travail).

 

Droit de retrait

Tout travailleur confronté à un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé (incendie, risque de chute, intoxication…) a le droit de quitter son poste de travail pour se mettre en sécurité.

Hospices Civils de Lyon

3 quai des Célestins
69002 Lyon

Tél. 0 825 08 25 69

La région Auvergne-Rhône-Alpes

1 esplanade François Mitterrand
CS 20033
69269 Lyon cedex 02

Tél. 04 26 73 40 00

Crous de Lyon
(Service sociaux, service bourse, service logement)

59 rue de la Madeleine
69007 Lyon

Tél. 04 72 80 170 70